Configuration physique et géographique du Grand Mbam

Le Grand Mbam située entre 4° et 6° de latitude  nord et 10°5 et 12° de longitude  est un quadrilatère de 34.600 Km2, couvert par la majeure partie du plateau sud camerounais partie  intégrante   du  plateau continental africain, socle précambrien très ancien (plus de 4.700 milliards d’années),  roches  granito-gneissiques  très rigides.

Relief et hydrographie

La  région recouvre des zones d’aspects très différents : plateaux, savanes, galeries   forestières, forêts denses, montagnes à pentes rapides, falaises escarpées, vallées très enfoncées en dents de scie, mais aussi des formes plus douces, des surfaces plates, des  croupes arrondies en forme de pitons  aux sommets rocheux ; enfin des ondulations molles. Les   formations sédimentaires très variées en âge et en nature (schiste, marnes,     argiles, vases, alluvions, calcaire,    etc.) se retrouvent    dans   les   bassins abondamment  arrosés  par des cours d’eau.

  • le Makombé, (et ses tributaires le Nihep, la Molo, l’Inoubou) ;
  • la  Dibamba, constituée par les hauts cours de ses affluents de la rive droite : Ebo et Ekom ;
  • la Sanaga, fleuve le plus long  du Cameroun (916  Km), alimentée par une multitude    d’affluents :  Vina, Lom, Djim, Mbam,Lebamo,  Liwa, Djouel ;
  • le Mbam,  le plus grand affluent  de la Sanaga  avec ses tributaires :   Maya Banyo, Mayo Darlé, Kim. Dourné, Kong, Ndim,  Noun. Ce dernier  ayant pour  affluents : Baleng, Tonga, Manoui,  Makénéné.

Climat

Le climat de type subtropical, avec une température moyenne de 24° C à deux nuances principales :

  • un  climat   guinéen   ou’ équatorial classique  avec deux saisons  humides et   deux   saisons  sèches d’inégale durée, présent dans le grand  Sud ;
  • un climat  de transition  au nord  de la région (ligne horizontale Ngoro­ Nguila), avec la petite  saison  sèche qui disparaît progressivement   et la saison  de pluie  de plus de six mois.

Végétation

Le Grand Mbam est une région agro-écologique. Son relief varié, favorise le    développement, d’une activité agricole très diversifiée. La vie végétale est  extraordinairement riche de beautés et de variétés : la forêt primaire, dense, ombrophile à l’extrême sud, la forêt  secondaire, avec  des  essences de lumière et  de sous-bois épais,  une zone des savanes (savane herbeuse, forêts galeries  denses  le long des   cours d’eau,  savane  arborée), et enfin  des formations  herbeuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

8ème Festival des Arts et de la Culture du Grand Mbam : Mbam’Art 2017
Videos
En cours de traitement
Sponsoring

Afficher la page
Discours

Discours du Maire de la Commune de Bafia, Nwatsock Max Abraham... Lire

Discours du Président Exécutif de Mbam'Art, Moute à Bidias Camille... Lire

Discours du Ministre des Arts et de la Culture, Mouelle Kombi Narcisse...Lire

Plaquette du Festival
Galeries photos
Ouverture

Ouverture

Ngambé Tikar

Ngambé Tikar

Soirée de gala

Soirée de gala

Election

Election miss

Village du Festival

Le village

Concours

Concours

Articles

Le mariage traditionnel chez les Bëkpäg (Bafia)... Lire

La naissance gémellaire chez les Yambassa ... Lire

Le mariage coutumier yambassa ... Lire

La danse chez les mbamois ... Lire

Organisation de la société Vouté ancienne ,... Lire

La Tortue ... Animal sacré ? ... Lire

 

Animation du site

Animateur du site : Abolo Jean Claude
Tel : (237) 22 00 24 70
E-Mail : mbamart@mbamart.org


...

Mbam’Art & Développement

ONG N° 000384/RDA/BAP
Fondateurs : Moute à Bidias Camille, Bidias à Ngon Bernard, Massan à Biroko;
Président exécutif : Moute à Bidias Camille;
BP xxxxxxx: Tél : (237) 22 00 24 70
E-mail : mbamart@mbamart.org

A propos de

Pour toute information et publication dans ce site, contactez-nous:
Email : mbamart@yahoo.fr



Share